Les éditions de l’attribut ? Des essais, des outils de réflexion, de la ressource pour dessiner les perspectives des politiques culturelles à venir et les affirmer comme des enjeux de société.

Categories

Accueil du site > Ressources > Théâtre et éducation : le sens d’un combat international


Jean-Gabriel Carasso

Théâtre et éducation : le sens d’un combat international

CARASSO, Jean-Gabriel, 2006

Théâtre et éducation : le sens d’un combat international

L’éducation artistique et culturelle apparaît à nos compatriotes – à ceux du moins qui s’y intéressent – comme une affaire principalement franco-française. C’est en France en effet, qu’un courant spécifique de travail, au carrefour de l’art et de l’éducation, s’est progressivement développé depuis les années 60. C’est chez nous, et d’abord dans le domaine du théâtre, qu’ont été menées les premières aventures de partenariat entre des artistes et des enseignants, rencontres singulières et militantes entre des artistes engagés et des enseignants progressistes souvent issus de mouvements pédagogiques ou d’associations d’éducation populaire. C’est encore en France, au début des années 80, que pour la première fois les ministères de la Culture et de l’Éducation nationale s’associèrent, dans un premier protocole de travail en commun, qui devait marquer une étape importante de la prise en compte institutionnelle de ces expériences. Depuis lors, de nombreuses strates de dispositifs divers ont marqué la préoccupation relativement constante (malgré bien des atermoiements) des pouvoirs publics nationaux ou territoriaux pour ce domaine d’activité. Le théâtre a joué dans cette histoire – comme dans l’histoire plus générale de la décentralisation culturelle française – un rôle pionnier, constituant un art de référence pour les pratiques nouvelles. C’est autour du théâtre, de la diversité de ses approches mais surtout de la dimension collective de sa pratique, que se sont également formées les premières associations militantes spécialisées, dans certaines régions (les Pays de la Loire notamment), comme au plan national. C’est ainsi que naquit, en 1983, de la volonté de quelques enseignants et responsables de compagnies théâtrales, l’ANRAT1 (Association nationale de recherche et d’action théâtrale en milieu scolaire et universitaire.) Ayant eu la chance et le plaisir de diriger cette association de 1987 à 1999, je voudrais indiquer ici la préoccupation internationale qui fut la nôtre durant cette période ; dire le sens et la nature de cet engagement, quelques actions concrètes mises en place et quelques enseignements, que nous pouvons aujourd’hui tirer de cette expérience. Une problématique internationale Introduire la problématique internationale au sein d’une association militante française, vers la fin des années 80, n’allait pas de soi. C’était s’exposer à de nombreuses incompréhensions, critiques, malentendus. « N’avons-nous pas assez à faire dans notre propre pays ? » « Que d’énergie pour aller à la rencontre de pays dont nous ne savons rien » « Que peuvent-ils donc nous apporter ? » Et ces voyages indispensables, du travail ou du tourisme ? Ou encore : « le théâtre c’est la langue », restons français ! Francophones, à la rigueur, mais au-delà… Il fallut donc expliquer, démontrer, convaincre de la justesse de l’analyse et du bien fondé de cet engagement. Ce fut, pour moi comme pour quelques amis, une évidence majeure. A l’heure où le mur de Berlin s’effondrait, où l’Afrique et les pays du Sud allaient se trouver, une fois encore, délaissés pour une reconstruction européenne indispensable ; à l’heure où la Francophonie tentait de se frayer un chemin dans la domination anglo-saxonne sans partage des champs culturels ; à l’heure où la globalisation et la mondialisation s’annonçaient dans tous les domaines, il semblait impossible de travailler de manière cohérente dans le champ culturel et éducatif, sans essayer – ne serait-ce que de manière modeste – de trouver une voie dans les relations internationales. En vérité, deux préoccupations concrètes sous-tendaient cet engagement.

(...)

Document(s) à télécharger

Partager