Les éditions de l’attribut ? Des essais, des outils de réflexion, de la ressource pour dessiner les perspectives des politiques culturelles à venir et les affirmer comme des enjeux de société.

Categories

Accueil du site > Ressources > Transmettre, dans quel but ?


Jean-Gabriel Carasso

Transmettre, dans quel but ?

CARASSO, Jean-Gabriel, 2009

sur l’art, la culture, l’éducation

Nous sommes entrés dans la bataille de l’imaginaire1, le grand chambardement, temps troublés où le monde se transforme sous nos yeux, sans que personne ne puisse prédire des lendemains qui chantent, ni même qui fredonnent. Tout change, tout évolue, tout se transforme. Avec les technologies de la communication, le temps et l’espace ne cessent de se réduire ; avec la mondialisation des échanges, le travail se fait rare ; avec les flux migratoires et les métissages, les identités sont incertaines ; avec l’Europe élargie, les frontières se dissolvent ; avec la crise du capitalisme, le réchauffement de la planète, les délocalisations, la démographie, l’individualisme triomphant, Internet, les intégrismes religieux... j’en passe ! Le monde accélère. Rien ne sera plus jamais comme avant ! Une telle mutation anthropologique constitue, pour le champ de l’art et de la culture, comme pour celui de l’éducation, à la fois une chance et une crainte. C’est une chance pour l’émergence d’un monde nouveau, ouvert à toutes les créations et aux inventions du possible, à tous les métissages de formes, à la diversité culturelle si longtemps revendiquée. Mais c’est aussi la crainte de ne rien maîtriser de l’avenir, de voir exploser les valeurs et les codes sociaux qui fondent notre vivre ensemble, de constater le retour des pires régressions, de laisser se diluer le sens même du travail accompli depuis plusieurs décennies, notamment depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Le relativisme menace aujourd’hui autant que l’académisme le faisait hier. Dans ce contexte général, deux questions centrales nous sont posées. Quelle éducation ? Quelle culture ?

TRANSMETTRE ET PARTAGER

L’éducation, c’est la question de transmission. Face à la complexité croissante du monde (cf. les travaux d’Edgar Morin), que veut-on (que peut-on) transmettre aux générations futures ? Quels savoirs, quels langages, quelles histoires, quelles valeurs ? Quel « socle commun » des connaissances ? Et selon quelles méthodes, quelles pédagogies ? Nous savons désormais qu’en éducation (comme en art) « la forme, c’est le fond » et que l’on enseigne autant ce que l’on est que ce que l’on sait. Contenus et méthodes sont intimement liés, qui font l’objet d’innombrables réformes de notre système éducatif depuis plusieurs décennies. Pour le meilleur et pour le pire !

(...)

Article publié dans la revue MOUVEMENT n°53 Octobre-décembre 2009

Document(s) à télécharger

Partager