Les éditions de l’attribut ? Des essais, des outils de réflexion, de la ressource pour dessiner les perspectives des politiques culturelles à venir et les affirmer comme des enjeux de société.

Categories

Accueil du site > Les auteurs > Eric Fourreau

éditions de l’attribut

Eric Fourreau

Avant de fonder les éditions de l’Attribut en 2004, Eric Fourreau connaît une trajectoire où cheminent invariablement l’écrit, l’art et la culture. Journaliste avant même d’atteindre sa majorité, il fait ses gammes à Ouest-France d’où il bifurque à temps après ses études de philosophie et de sociologie.

A 23 ans, il crée « Caen-Plus », mensuel à forte tonalité culturelle, politique et sociétale. Aventure pionnière et fondatrice, tant sur le plan humain que professionnel, il y rencontre Nicolas Marc qu’il rejoint quelques années plus tard lorsque celui-ci crée en 1996 Millénaire Presse. D’abord comme rédacteur en chef de La Scène, puis aux mêmes fonctions à La Lettre du Spectacle à partir de 1999, date de son installation à Toulouse. Ces huit ans à la rédaction en chef de ces deux publications nationales lui permettent d’être un observateur privilégié de la profession du spectacle vivant et d’affiner son analyse sur les politiques culturelles, à partir d’une formation théorique imprégnée de l’œuvre de Bourdieu et d’une fréquentation régulière des lieux culturels les plus divers. Il décide de tourner la page du journalisme en 2004 pour créer une maison d’édition consacrée à des ouvrages de sensibilisation sur le monde de l’art et de la culture. Editeur, il est aussi auteur de livres sur l’univers d’artistes (Yannick Jaulin, Robin Renucci, François Morel) et de récits aux éditions des Presseurs d’éponge. Depuis le début des années 2000, il dispense des formations à Strasbourg, à Lyon ou à Toulouse sur les politiques culturelles, domaine à partir duquel il crée une cellule de réflexion au sein des éditions de l’Attribut avec une dizaine de spécialistes du sujet (Jean-Gabriel Carasso, Jean-Claude Wallach, Marc Le Glatin, Philippe Henry, Cécile Backès, Philippe Mourrat, Alain Van der Malière, Marc Jeancourt, Serge Saada…). Leur champ d’analyse est construit à partir de cette clé d’entrée : comment créer les conditions de la rencontre entre le monde du sensible, de l’imaginaire et de la création et la population ? Les premiers essais de la maison d’édition sont issus de cette réflexion collective et stimulante.

En 2008, la nouvelle majorité municipale socialiste de Toulouse fait appel à ses services pour la conception et l’organisation des Assises de la culture, vaste processus de concertation de six mois et trente réunions publiques. Il rédige en 2009 le texte fondateur de la politique culturelle issu de ces Assises, « La culture en mouvement – Le projet culturel pour Toulouse 2009-2014 », texte signé par le maire, Pierre Cohen et l’adjointe à la culture, Nicole Belloubet. Il reste aux côtés de celle-ci pour la mise en œuvre de ce projet culturel, jusqu’en avril 2010, où il rejoint le cabinet de Pierre Cohen, à la Ville de Toulouse et à la Communauté urbaine du Grand Toulouse, comme conseiller culturel.

De 2008 à mars 2014, à travers ses différentes fonctions auprès de l’exécutif toulousain et de Pierre Cohen qui a fait de la culture un enjeu majeur de son mandat et du développement de la métropole, il expérimente ainsi à l’échelle de la quatrième ville française les analyses sur la politique culturelle qu’il questionne depuis une vingtaine d’années.

A l’issue de ce mandat, Eric Fourreau reprend ses activités au quotidien à la maison d’édition qu’il développe avec quatre projets forts qui se concrétiseront en 2015 et 2016, la collection Culture Danse, la création de la revue NECTART, Nouveaux Enjeux dans la Culture, Transformation Artistique, Révolution Technologique, la collection Histoire des politiques culturelles et un livre de dimension internationale sur l’éducation artistique et culturelle.

Parallèlement, dès l’été 2014, il devient consultant et crée L’Utile & l’Agréable, agence de conseils et d’études en ingénierie culturelle, pour laquelle il mène notamment en 2015 une mission sur les Etats généraux de la culture, auprès de la Ville de Rennes.

Ouvrage(s) publié(s) aux éditions de l'attribut