Les éditions de l’attribut ? Des essais, des outils de réflexion, de la ressource pour dessiner les perspectives des politiques culturelles à venir et les affirmer comme des enjeux de société.

Categories

Accueil du site > Les auteurs > Cécil Guitart

Cécil Guitart

Cecilio Arnau-Guitart naît en 1944 à Villespy (Aude) de parents espagnols républicains en exil. Naturalisé à l‘âge de quinze ans, il devient Cécil Guitart. Après des études universitaires de Lettres, d’art et d’archéologie à l’Université de Toulouse, il obtient en 1971 le diplôme supérieur de bibliothécaire de l’Ecole nationale supérieure des Bibliothèques. Il complète cette formation par un DEA d’économie de l’information à l’Université de Lyon. En 1971, Cécil Guitart occupe son premier poste de conservateur de bibliothèque à Massy (Essonne). En 1974, Bernard Gilman, alors maire-adjoint chargé de la culture l’invite à Grenoble où il dirige bientôt les bibliothèques de la ville. En 1981, il participe à la mission créée par Jack Lang pour proposer une nouvelle politique nationale du livre et de la lecture publique (mission plus connue sous le nom de Mission Pingaud). En 1982, Il rejoint l’équipe de la Direction régionale des affaires culturelles de Rhône-Alpes en tant que conseiller au livre et à la lecture et crée l’Office Rhône-Alpes du livre (ORAL). En 1984, il crée l’Agence de coopération régionale pour la documentation (ACORD). En 1985, il est nommé responsable de la lecture publique à la Direction du livre et de la lecture du ministère de la Culture et de la Communication. En 1987, Cécil Guitart revient à Grenoble où il crée et dirige MEDIAT-Rhône-Alpes dont la mission est de former aux métiers des bibliothèques et de la documentation. En 1989, il est nommé directeur régional des affaires culturelles (DRAC) du Limousin. De 1992 à 1993, il est chargé par le ministère de la Culture et de la Communication d’une mission de rénovation du Musée des Arts d’Afrique et d’Océanie (MAAO). En 1995, il rejoint le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans le cadre du Pôle européen universitaire et scientifique de Grenoble. De 2001 à 2008, il est adjoint au maire de Grenoble, chargé du développement culturel solidaire et de la culture scientifique et technique. De 2008 à 2010, il se consacre notamment à l’écriture et l’édition de trois essais en forme de triptyque (« Tutoyer le Savoir », 2007, « Transmettre le savoir », 2009, et « Partager le savoir », inachevé en 2010). Il assure parallèlement la direction éditoriale de « La bataille de l’Imaginaire », publiée en 2009 aux Editions de l’Attribut. Cécil Guitart nous a quittés le 12 décembre 2010.

Ouvrage(s) publié(s) aux éditions de l'attribut